01 60 94 01 26
Podium Dior

Dior : l’effet 3D au service du luxe

Quand Exo Signs se lance dans la fabrication de lettrages avec effet 3D, c’est pour répondre aux exigences de qualité de Christian Dior Parfums.

A l’occasion de la Fête des Mères et du lancement de son nouveau parfum « J’adore in Joy », la marque du groupe LVMH rêvait de parer d’or une vitrine et un podium des Galeries Lafayette Haussmann. Exo Signs a réalisé son souhait en partenariat avec Grizard Agencement.

Un défi que notre société s’est empressée de relever ! Nos équipes ont travaillé d’arrache-pied pour respecter les délais du client, en s’appropriant de nouveaux outils de fabrication et en réalisant le travail et la pose en deux semaines. Le résultat est luxueux et aérien. C’est un projet dont nous sommes très fiers.

Le défi technique auquel Exo Signs a été confronté résidait dans la conception de plusieurs types de lettrages, avec l’utilisation de moyens techniques nouveaux.

La nouvelle vitrine « J’adore in Joy » de Dior toute d’or vêtue

Vitrine Galeries Lafayette
Vitrine « J’adore in Joy » Galeries Lafayette

Le lettrage « J’adore in Joy » de 1528 x 1500mm a été réalisé en PMMA blanc, avec des contre faces en laiton aux bords usinés en arrondi. Cela lui donne un effet 3D dont la fabrication a été rendue possible, grâce a l’utilisation d’une fraise spécialement conçue par ABD Affûtage.

Fraise 3D

La complexité de fraisage tient dans le fait que nous avons utilisé un PMMA coulé – matériau de qualité mais présentant des différences d’épaisseur, ce qui rend plus difficile une finition homogène sur l’ensemble des lettres. Le laiton, pour sa part, est une matière plus facile à travailler, car moins épaisse que le PMMA et avec moins de variation d’épaisseur. Concevoir ce type de produit demande à notre fraiseur une surveillance constante de la machine et un temps de fraisage plus long que d’habitude.

Par la suite, notre Partenaire, Polinox, spécialisé dans le polissage sur métaux, s’est chargé de polir le laiton, afin de lui donner un effet miroir (brillance or).

Le texte « La nouvelle Sensation » de 1305 mm de long, quant à lui, a été conçu en PMMA noir.

Le tout a été posé sur une semelle translucide en polycarbonate cristal suspendue par un mono filament cristal. Cela donne à l’ensemble en or et noir une légèreté renforcée par la vague dorée située dans le fond de la vitrine (une conception Grizard Agencement).

Maquette et Pose vitrine

Vitrine Dior Galeries Lafayette

Le podium Dior

Podium "J'adore in Joy"
Podium « J’adore in Joy »

Le podium est composé de plusieurs types de lettrages :

  • Deux textes « J’adore in Joy » en PMMA Blanc – fixation en éloignement, par tige transparente.

J'adore in Joy blanc

  • Plusieurs disques initiales « CD » en PMMA noir et intérieur blanc – en collage direct sur les meubles.
  • Deux grands lettrages « DIOR » dont les faces et chants sont en aluminum, avec un traitement Epoxy noir brillant pour les faces et blanc mat pour les chants – fixation invisible par l’intérieur des lettres boitiers. Ces lettres ont été extrêmement complexes à réaliser en raison de la finesse des patins des lettres.

  • Deux textes « La Nouvelle Sensation » en PMMA Blanc – fixation en éloignement, par tige transparente.
  • Deux cartouches logo « Dior » en lettres PMMA blanc, sur un fond PMMA noir.

Meuble parfums

Une vitrine et un podium que vous pouvez dès à présent admirer aux Galeries Lafayette Haussmann pour une durée limitée.

Nous tenons à remercier chaleureusement Aurélien de Grizard Agencement pour sa confiance.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

« Ingersoll Rand » – des enseignes de premier rang!

A l’occasion de l’ouverture de son nouveau site d’exploitation dans la zone d’activité du Val d’Europe (Bailly Rommainvilliers 77), la société Ingersoll Rand a fait appel à nos services pour la conception, la réalisation et l’installation de ses nouvelles enseignes.

Ingersoll Rand offre toute une gamme de produits, des outils aux systèmes d’air comprimé complets, en passant par les systèmes de manutention des matériaux. Cette entreprise propose des produits novateurs et diversifiés, et des services et solutions améliorant l’efficacité énergétique, la productivité et les activités de ses clients.

Cette optique est similaire à la nôtre. Exo Signs, se reconnait tout à fait dans cette approche de services apportés au client. Notre usine et notre bureau d’études, ainsi que la qualité des matériaux assurée par nos fournisseurs, nous permettent de proposer des solutions innovantes et des concepts très diversifiés à nos clients et partenaires, en gardant pour objectif principal l’amélioration de la communication et de la visibilité de ces derniers.

Nos réalisations pour Ingersoll Rand répondent à l’image de cette diversité de produits et d’applications spécifiques, faites toujours en fonction de l’objectif recherché et du coût de l’opération annoncé.

Nous avons, dans un premier temps, travaillé sur les façades, avec la réalisation de deux enseignes. La première, devait être visible depuis l’autoroute A4 et donc d’une taille importante, sans pour autant que le coût nous oblige à dépasser le budget du projet global. Nous avons donc proposé, et finalement réalisé, une enseigne de 10 mètres de long, en lettres dibond découpées, verrouillés mécaniquement au bardage.

IMG_3386

La seconde enseigne de façade, visible de beaucoup plus près, se devait d’être bien plus qualitative. Elle a été fabriquée en lettres boîtiers lumineuses avec les faces et les chants en PMMA rouge diffusant spécial LED, éclairées par modules LED rouges positionnés dans les lettres. Ce choix d’utiliser une source lumineuse de couleur identique à celle de la lettre permet un gain d’environ 20% de la luminance de l’enseigne !

IMG_3404  IMG_3406

Nos travaux ne ce sont pas limités à ces deux enseignes. Nous avons conçu également deux panneaux d’entrées, en aluminium laqué Epoxy, déportés du mur support par entretoises inox, avec décor adhésif effet alu brossé et lettres en plexiglass teinté de 3mm. A quoi s’est encore ajoutée une enseigne intérieure en PVC expansé de 20 mm laqué.

IMG_2719  IMG_3387

Nous remercions la société Ingersoll Rand pour le sérieux apporté à ce projet et pour sa confiance en Exo Signs.

Il était une fois une enseigne…

Zoom sur… HOLLYWOOD !

Qui n’a jamais entendu parler de l’enseigne Hollywood ? Laissez-nous vous raconter l’histoire de l’une des plus mythiques enseignes du monde !

Tout commence en 1923. L’architecte Thomas Fisk Goff conçoit celle qui s’appelle à l’origine « HOLLYWOODLAND ». Installée sur le Mont Lee, l’enseigne ne doit y rester qu’un an et demi. Elle est destinée à promouvoir un nouveau programme immobilier dans les hauteurs du quartier Hollywood de Los Angeles. Ses lettres, adossées à des panneaux télégraphiques, sont au départ équipées de 4000 ampoules.

history-hollywood-sign-1

En 1932, l’enseigne devient tristement célèbre avec la mort d’une jeune actrice, Peg Entwistle, qui se suicide en se jetant du haut de la lettre « H ».

Avec le temps, l’enseigne est laissée à l’abandon et finit par se détériorer.p-16

C’est à la Chambre de Commerce que l’on doit sa forme actuelle. En 1949, elle décide de retirer les 4 dernières lettres et de réparer le reste de l’enseigne, notamment le « H ». Elle opte également pour le retrait des ampoules en raison de la charge sur l’éclairage que la ville de Los Angeles veut lui imposer. L’enseigne HOLLYWOOD est née !

Dans les années 60-70, en raison de la transformation de l’industrie cinématographique, l’enseigne est de nouveau abandonnée et se dégrade. p-19

Le 07 Juillet 1973 marque un tournant dans l’histoire de cette enseigne. Le Conseil Municipal de la ville la classe comme monument historique-culturel de Los Angeles (Monument #111).

hollywood-sign-1978-600x246

C’est à certaines stars de l’époque, comme le groupe de rock Fleetwood Mac, Hugh Heffner, le propriétaire et fondateur du magazine Playboy, ou encore le rocker Alice Cooper et de nombreux autres donateurs anonymes, que l’on doit le changement des 9 lettres en 1978. Elles sont désormais réalisées en acier australien. L’ensemble mesure 106,7m de long pour une hauteur de 13,7 m.

En 1992, afin de protéger le panneau si mondialement connu, le Procureur Général de Californie accorde des droits et des responsabilités à :

  • La ville de Los Angeles, propriétaire du lieu
  • La Chambre de Commerce d’Hollywood, propriétaire des droits de licence pour l’image de l’enseigne
  • Le Hollywood Sign Trust conçu pour entretenir, réparer et fournir les améliorations nécessaires à l’enseigne.

Toutes trois ont également pour mission de préserver et de maintenir le statut d’Hollywood comme centre mondial du cinéma et des arts du cinéma.

En 2008, le panneau est de nouveau menacé par l’expansion immobilière. Il est sauvé en 2010 par une levée de fonds réalisée par le très connu Gouverneur de Californie de l’époque, Arnold Schwarzenegger.

Un an avant son 90ème anniversaire, l’enseigne bénéficie de sa plus importante rénovation depuis 35 ans. L’entreprise de peinture Sherwin-Williams entreprend quasi bénévolement le projet de rénovation des lettres. Celles-ci sont repeintes avec de la peinture acrylique à base de Latex. Il aura fallu enlever les couches de peinture existantes à la main, appliquer l’apprêt, puis peindre deux nouvelles couches de peinture blanche brillante pour finaliser les travaux. Neuf semaines et 180 000 dollars plus tard, l’enseigne s’est refaite une beauté.

Symbole de l’industrie cinématographique américaine, haut lieu touristique, la belle a même réussi le pari de devenir une figure de cinéma a part entière. Dans le film The Artist (2011) de Michel Hazanavicius, on aperçoit le panneau « HOLLYWOODLAND », l’action se situant dans les années 1927-1930. Dans Hollywoo (2011), Florence Foresti et Jamel Debouzze boivent des bières dans la lettre D et lorsque celle-ci tombe par mégarde, ils finissent en prison. Et nous pourrions vous en citer beaucoup d’autres !

L’enseigne a souvent été imitée mais jamais égalée, comme dans le dessin animé Shrek 2 où elle devient « Far Far Lointain ». Elle a parfois aussi été modifiée de gré ou de force à travers le temps. Elle devient « HOLLYWEED » en janvier 1976, en réaction au passage d’une loi criminalisant la possession de marijuana ou encore « HOLYWOOD », pour la venue du pape Jean-Paul II en septembre 1987 (holy voulant dire « sacré »).

L’enseigne n’en reste pas moins un site protégé 24h/24 par des caméras et un système d’alarme à la pointe de la technologie. Mais que cela ne nous empêche pas de rêver un peu… HOLLYWOOD quand tu nous tiens !!

Capture5  yoursign _EXO

Sources : http://hollywoodsign.org – https://fr.wikipedia.org

REGAL Paris: qualité et esthétisme exigés!

A l’occasion de l’ouverture du premier Restaurant « REGAL PARIS », dans le 6ème arrondissement, notre société a eu le plaisir de participer à l’élaboration et la réalisation des enseignes, ainsi que l’ensemble de la sérigraphie de la façade.

Afin de respecter l’architecture du bâtiment, accueillante et traditionnelle et tout en essayant de traduire la qualité des produits et services proposés dans le restaurant REGAL, nous avons réalisé des lettres et logos en PVC laqués dans une teinte dorée. Celles-ci respectent l’aspect qualitatif et traditionnel et permettent une meilleure visibilité par le relief des lettres et la couleur qui se détachent clairement de la façade.

L’ensemble du marquage adhésif reste en harmonie avec la devanture et offre au visiteur une lecture claire et agréable.

A quand la prochaine ouverture?!

 

20150824_174347

RETOUR